vendredi 6 avril 2012

Isabelle Duchesse du Diable




Isabelle Duchesse du Diable - 1969

Titre Original : Isabella, duchessa dei diavoli

Un film de Bruno Corbucci

Italie / Allemagne

Genre : Aventures / Erotique / Cape et épées

Avec Brigitte Skay, Mimmo Palmara, Fred Williams, Sal Borgese, Elina De Witt, Renato Baldini...






La petite Isabelle, fille d'un duc français, n'a que cinq ans lorsqu'elle assiste à l'exécution brutale de ses parents par les hommes du Baron Von Nutter. Recueillie par une troupe de gitans, il faudra attendre plusieurs années avant que la soif de vengeance d'Isabella, devenue une belle jeune femme, soit assouvie lorsque l'occasion de prendre sa revanche sur Von Nutter se présente à elle.

Matériau d'origine identique au "Danger Diabolik" de Bava, "Isabelle Duchesse du Diable" s'inspire des "fumetti" italiens, ces petites bandes-dessinées bon marché et un rien de mauvais goût qui inondaient les kiosques à journaux romains de naguère.
En France, la série fut distribuée au même titre que les "Lucifera" et autres "Shatane", sous l'égide des légendaires éditions Elvifrance dont les publications oscillaient entre horreur et pornographie ajustées généralement à coup de crayons dégueulasses ou mal taillés.
Un tantinet plus soft, "Isabella" connut une adaptation cinématographique dirigée par Bruno Corbucci, frère de Sergio. Un portage, il faut tout de suite le reconnaitre, respectueux de la BD et qui ne ment pas sur la marchandise. Entre deux parades au fleuret, des scènes de déshabillé viennent émoustiller les sens, en particulier lorsque la principale intéressée, enfin son interprète plutôt, la ravissante Brigitte Skay tombe la cape (dieu merci, elle ne lâche pas l'épée, ce qui eût été peu bandulant). Tout cela dans la bonne humeur caractérisant les bandes populaires d'autrefois et qu'importe si les traits sont grossis à l'extrême. Le perfide grand méchant Von Nutter (excellent Mimmo Palmara) qui ricane à la moindre occasion ; Isabella qui s'encanaille d'un beau prince aux dents éclatantes (Fred Williams), etc.  La comédie est quant à elle assurée en grande partie par la présence du sympathique Sal Borgese, saltimbanque bondissant qui court le jupon.
Le comique involontaire est aussi de sortie lors des séquences de combat où Brigitte Skay laisse place à sa doublure... masculine. Une supercherie qui fait bien marrer tout de même, faut voir ce couillon toujours de dos s'escrimer avec une perruque et des bottines de nana, tout cela dans une gestuelle absolument pas gracieuse. Voilà qui tranche net avec la démarche féline naturelle de la demoiselle à laquelle elle nous avait habitué.
Pour schématiser, difficile de grincer des dents durant une petite heure et trente minutes qui, si elles ne changent pas la vie, promettent de l'égayer temporairement.
















Film proposé dans sa version française.

https://rapidshare.com/files/2303321713/Isabelle_duchesse_du_diable.avi






10 commentaires:

  1. En voici un magnifique cadeau ! un grand merci de nous proposer ce film introuvable et vraiment sympathique.

    RépondreSupprimer
  2. Félicitations pour ton choix de films.
    Je vais passer un bon moment un matant ce film!

    RépondreSupprimer
  3. Merci, toujours autant de plaisir à revenir et voir tous ces bijoux ...

    RépondreSupprimer
  4. Un seul mot à dire bravo pour ce up et pour la grande qualité de tes critiques en général sur ton blog

    RépondreSupprimer
  5. Merci Bill et les autres.
    Ré-up en fait : je l'avais déjà posté en octobre.
    C'eût été dommage qu'elle passe à la trappe cette Isabella.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce film et ton "catalogue" si tu pouvais diffuser les films de cinema de quartier que l'on ne trouve pas en dvd ...........

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Ah la la j'ai pas aimé le film, mais surtout l'actrice avec ses yeux à la Frazetta; n'est pas Angélique qui veut. Et je ne suis pas allé jusqu'à la fin du film, ça me gavait déjà depuis les 5 premières minutes. Throma, as-tu d'autres vhs cape et d'épée dans ta botte?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seulement si tu es sage singe mais j'y songe.

      Supprimer
  9. Un grand merci pour ce partage d'une VHS trop rare !

    RépondreSupprimer