vendredi 17 février 2012

Godefinger



Godefinger, ou Certaines chattes n'aiment pas le mou - 1975

Un film de Jean-Pierre Fougea

France

Genre : Comédie érotique

Avec Claude Melki, Dora Doll, Gilda Arancio, Claudine Beccarie, Alfonse Beni, Tania Busselier, Michel Leeb...

Comment ? Pas de résumé ? Mais pour ça patate, il faudrait qu'il y ait une histoire. "Godefinger" (rires) s'apparente plus à un patchwork (ça tombe bien, c'est le nom d'un des protagonistes, John Patchwork qu'il se dénomme (rires)) de scènes érotico-comico-gogolito compartimentées à la queue-leu-leu, le tout formant une sorte de locomotive de l'angoisse.
L'angoisse de tomber de l'un des wagons lors du trajet, l'angoisse de se perdre en gare sans plan, l'angoisse de s'étouffer dans un rire nerveux incontrôlable.
En fait, il est possible de gratter un embryon d'intrigue en début de bande où il serait vaguement question d'un privé privé de présence nommé Max Duval (Claude Melki) chargée par une veuve reconvertie en Mère Maquerelle (Dora Doll) de retrouver l'héritage de feu-son mari Patchwork mort en Tagabombo (rires) africaine, et qui consiste en... trois godes dorés (sic).
Jusque là tout peut aller. Et puis survient... Michel Leeb !
Et là, le chaos, le trou noir, la Grande Nébuleuse. En salopette rouge, flanqué de trois minettes en tenue d'Adam, le génie de la gaudriole  nous livre en cinq minutes tout l'abattage comique dont il est capable, c'est à dire trois grimaces bien mouchées qu'il nous ressert à foison et le pire, LE PIRE, c'est qu'il se dédouble.
Il faut voir ce spectacle indescriptible pour s'apercevoir de l'étendue des dégâts.
Quoiqu'il en soit, on peut bel et bien parler d'un avant et d'un après Leebien, le reste du film plongeant toujours plus dans l'océan du non-sens. Le capitaine Nemo a bien déserté le Nautilus pour aller pisser sur des algues. Le summum étant personnalisé par un VRP de farce et attrapes absolument décapant.
Le casting du film a également de quoi laisser perplexe : Dora Doll qui croise Michel Leeb (jusque là, rien d'épatant) qui gravite autour de Claudine Beccarie et Tania Busselier qui bossent avec Alfonse Béni (le ninja Camerounais des bêtises de Godfrey Ho).
Dans tout ce bordel surnagent tout de même quelques scènes érotiques réussies exécutées par d'aguichantes créatures.
Mon tout forme une comédie hexagonale avec de bons côtés qui devrait ravir les fans de drôlerie navrante ainsi que les érotomanes de passage.











https://rapidshare.com/files/2594696543/Godefinger.avi

4 commentaires:

  1. Magnifique ! Je prends !

    la rumeur parle aussi d'un mythique :

    "Sors ta colonne, Maurice !"

    merci !

    RépondreSupprimer
  2. Encore une VHS super rare ! t'as collection est incroyable.
    Merci Throma.

    RépondreSupprimer
  3. Affligeant ^_^ Merci pour le résumé, j'avais aperçu l'extrait avec Michel Leeb ici : http://www.dixit.fr/extraits-godefinger.php

    ...et j'avais halluciné.

    RépondreSupprimer
  4. bonjour est il possible de réactualiser le lien

    RépondreSupprimer